Les Gondra
Photo d'illustration de couverture des Gondras

Véritable voyage à travers le temps, cette histoire basque oscille entre vie intime et vie politique. L’auteur se dédouble dans la fiction dramatique pour recomposer la possible histoire d’une famille, la sienne. Les secrets y règnent en maîtres et imposent la violence du silence à toutes et à tous depuis 1898 (alors que l’Espagne perd Cuba) et jusqu’à l’époque contemporaine, marquée par le terrorisme basque.


Haine et culpabilité se répètent. Pourquoi, se demande le narrateur, mes aïeux ont-ils caché une chistera cassée dans une armoire en provenance de Cuba au XIXe siècle ? Pourquoi personne ne veut-il parler de cette lettre de 1985 ? Pourquoi certaines photos de la fête de l’Assomption en 1940 ont-elles disparu de l’album de famille ? Don Alberto a-t-il vraiment écrit un roman ? Que s’est-il passé, dans la ferme familiale, entre les deux frères en 1874 ?


L’auteur déploie, sous forme de palimpseste, le destin de personnages qui ont été les marionnettes des lieux où ils ont vécu. C’est la maestria de la dramaturgie qui les affranchit du temps. Une histoire d’amour en somme.


Version papier

12, 5

  • ISBN : 979-10-94225-10-3

  • 127 pages

Où les trouver ?

Livre numérique

6.49

  • EAN : 9791094225103

  • Sans DRM

Librairies en ligne

Borja Ortiz de Gondra amorce rapidement sa carrière d’auteur et de metteur en scène à Paris, puis vit à New York.


> Sa page biographique

Portrait de David Ferrée

Françoise est une des traductrices les plus emblématiques de théâtre hispanophone en langue française contemporaine.


> Sa page biographique