Minke Wang

Minke Wang

Couverture du livre Opéra de trois têtes dans le pavillon du silence

Minke Wang (Wenzhou, Chine, 1978) qui fut contraint de s’exiler avec sa famille, vit à Madrid depuis l’âge de dix ans. L’ensemble de son œuvre est écrit en castillan. La recherche de soi et du monde par la langue constitue une caractéristique majeure d’un travail, qui, outre une approche philosophique, confronte inlassablement le fondement de nos civilisations. 

Son écriture (entre autres titres, La fundación del Niño NonadaOpéra de trois têtes dans le pavillon du silence, Repetición de la diferencia) est à la croisée des avant-gardes européennes et de la tradition chinoise. En 2018, Un idioma propio a été créé par Victor Velasco au CDN de Madrid, dans la cadre du programme Escritos en la Escena.

ID Minke Wang Copyright de Laura Carrascosa Vela